Lance-toi !

Votre territoire a un besoin ?  Ça vous donne une idée ?
Et si vous deveniez entrepreneur social ?
On vous donne les clés pour décider !

Martin Véricel crée Univoyage, pour former des adultes en quête de sens aux enjeux des transitions.

Pourquoi nos aînés ne sont-ils pas mieux pris en charge ?
Pourquoi mon village manque-t-il tant de lien social ?
Pourquoi nos déchets ne sont-ils pas mieux valorisés ?

On a tous un jour fait le constat des fragilités qui nous entourent.
Face à cela, certains d’entre nous ont une idée.

 Thomas a eu l’idée d’une livraison de médicaments pré-dosés aux personnes dépendantes.

 Philippe a pensé à un café convivial pour favoriser la rencontre entre les générations.

 Christelle s’est dit qu’elle pourrait faire transformer les déchets de fruits en produits cosmétiques.

Thomas, Philippe et Christelle ont choisi de transformer leurs idées en projets utiles à leur territoire. Ils sont devenus entrepreneurs sociaux.
Pourquoi pas vous ?

Ne restez pas seul·e avec votre idée !
On vous met sur la voie pour aller plus loin.

Confirmez avec nous votre envie de vous engager à temps plein pour faire de cette idée un outil de changement sur votre territoire.

Quatre journées pour valider
votre envie de devenir entrepreneur·se social·e

Durant ce cycle de quatre journées, nous vous conduirons à vous imaginer en entrepreneur social. Quelles compétences sont nécessaires ? Quelles chances de réussite ? Par quoi commencer ?

Nous vous aiderons à comprendre les mots qui font le quotidien l’entrepreneur social : business plan, impact social, ancrage local, coopération, bénéficiaires, levée de fonds…

Nous vous présenterons les personnes et les organisations qui vous mettront sur de bons rails, tout près de chez vous.

Tout ça en quatre journées, réparties sur quatre semaines.

Et c’est gratuit !

Lauriane Bouvier a créé Kolibio, un emballage écoresponsable pour les colis.

Quelles sont les conditions pour participer ?

1

Vous avez une idée qui répond à un besoin social ou écologique de votre territoire.

3

Vous vous retrouvez dans les valeurs de l’économie sociale et solidaire.

2

Vous souhaitez développer votre projet sur votre territoire.

4

Vous vous engagez à suivre l’ensemble des quatre journées (de 9h30 à 17 heures) réparties sur un à deux mois.

Implantation_groupe-lyon-2023

Et concrètement, ça se passe comment ?

Sandra Lenoble donne une seconde vie aux matériaux de construction.

Intégrez un parcours de quatre journées pour vous initier au B.A-ba de l’entrepreneur social, pour formaliser votre idée, la tester et réfléchir à la place que ce projet pourra prendre dans votre vie personnelle

Pour cette première journée, vous ferez connaissance avec nous et avec les autres membres du groupe, avec qui vous aurez l’occasion de vous entraider.

Vous travaillerez avec nous à la formulation de votre idée. Nos partenaires de la Cress vous initieront à l’économie sociale et solidaire.

Ce sera le moment de connaître les grandes étapes de la création d’entreprise. Vous écouterez le témoignage inspirant d’un entrepreneur social de notre communauté. Enfin, vous préparerez une étude de terrain pour aller confronter votre idée au réel.

C’est la journée au cours de laquelle vous réfléchirez à vos aspirations, et à la place que pourra prendre votre projet dans votre vie personnelle.

Vous échangerez avec le groupe sur l’expérience de votre étude de terrain que vous aurez menée depuis la deuxième journée. Vous apprendrez à bien vous entourer : partenaires, soutiens, bénévoles, organismes d’accompagnement…

En plus de ces quatre journées, vous prendrez un temps d’une heure en individuel pour rédiger votre feuille de route, et vous serez invité·e à une rencontre avec les acteurs de l’accompagnement de votre territoire.

Ils et elles ont suivi le cycle...

Nicolas Rivier

Un gîte d’étape dans le Beaujolais vert avec un aspect orientation professionnelle des jeunes, en particulier handicapés.

Le projet était déjà lancé, j’avais déjà acheté les bâtiments, mais il y avait beaucoup de choses à faire avancer. J’avais besoin d’outils et de réseaux…

Ronalpia m’a permis vraiment d’aller plus loin en structuration, rencontrer les entrepreneurs avec qui j’ai eu des échanges très riches.

Mon projet va plus loin que prévu dans l’ambition d’impact social et dans le modèle même : au départ, je pensais deux activités, mais je ne savais pas sur quel format. J’ai ainsi pu requestionner le pourquoi, les valeurs, les objectifs… Aujourd’hui j’aperçois une cohérence d’ensemble de mon projet qui prendra la forme d’un tiers-lieu.

Je suis un créatif, mais je ne suis pas forcément un bon gestionnaire pour le planning, le budget… Je vais chercher un accompagnement de suivi. 

Diane

Créer une colocation de personnes âgées, en alternative aux ehpad.
Salariée, je sors d’un bilan de compétences où l’attrait pour les seniors s’est clairement confirmé. L’objectif des 4 jours, c’était de confirmer si j’y allais ou pas. J’ai deux enfants en très bas âge, une grande envie d’entreprendre au service des seniors. J’étais contente de prendre 4 journées dédiées à cette réflexion autour du projet.

Lance-toi m’a fait poser les bonnes questions. L’enquête terrain m’a pas mal appris. Ce genre de projet prend en moyenne 4 ans. Le premier frein est le financement de l’habitat. Ces quatre journées m’ont permis d’avoir une boîte à outils.

Peut-être vais-je commencer à aller explorer ce domaine en tant que salariée, mais cela ne m’empêche pas de cheminer sur la création d’entreprise, c’est ce que je veux au fond de moi. Pour des questions de moment de vie ce n’est pas pour tout de suite.

Romain Fournier

Transposer mes compétences de consultant en informatique à des entreprises qui ont une valeur ajoutée sociale, sociétale ou environnementale, particulièrement en essayant d’être un facilitateur pour la transition écologique.

Rencontrer des porteurs de projets liés à transition solidaire et écologique ; savoir quels sont les organismes à accompagner, quels leviers pour commencer…

Les travaux qu’on a fait sur nos valeurs – ikigai, pitch… – m’ont permis de transformer mes envies et mes idées en un discours et une proposition plus concrète.

J’ai encore besoin d’accompagnement sur ce que je ne sais pas faire : l’administratif, les contrats… Je pense me tourner vers une coopérative d’activité et d’emploi pour partager ces ressources avec d’autres entrepreneurs.

Aline Jaÿr

Projet de lieu de vie, de ressourcement et d’activités.

On monte un projet en couple, je voulais savoir si notre projet était réaliste. Je partais d’une utopie de vie, sans aucun bagage juridique… Je ne savais pas si c’était réaliste de faire quelque chose comme entrepreneur.

J’ai tout appris au niveau de l’ESS. Je ne connaissais pas les structures, les statuts…
Ce qui ne me parlait pas du tout : le business plan, l’enquête, la structure globale. J’étais dans le flou artistique. Cela m’a permis de savoir vers quoi je vais. Ça m’a donné un bagage, des outils, des ressources. On a vu qu’il n’y a pas un seul modèle mais différentes portes d’entrée pour construire un projet.

Travaux, terminer lieu de travail atelier : chantiers participatifs, demandes de subvention… Organisation, planning. Ce qui peut nous sauver, c’est de se structurer pour séparer la vie familiale du projet qui est un lieu de vie.

Quatre journées entre mai et juillet sur dix territoires

Organisés sur une grande partie de nos territoires, les cycles ont lieu entre mai et juillet afin de permettre aux porteurs d’idées de construire leurs projets.

Il vous sera ainsi possible d’enchaîner en participant aux appels à projets de l’automne, et peut-être faire ensuite partie de l’un de nos incubateurs l’année suivante.

Intéressé·e ? Remplissez le formulaire d’inscription, notre coordinateur·ice local·e vous recontactera dans les plus brefs délais.

Attention, certaines sessions ont des conditions d’accès particulières. Passez la souris sur la carte et contactez-nous pour en savoir plus.

Pays roannais

Jour 1 : 3 juin
Jour 2 : 13 juin
Jour 3 : 27 juin
Jour 4 : 11 juillet

Saint-Etienne

Recherche de projets citoyens pour redynamiser le quartier Crêt-de-Roc / Neyron.

·      Jour 1 : Lundi 06 mai
·      Jour 2 : Lundi 13 mai
·      Jour 3 : Lundi 17 juin
·      Jour 4 : Jeudi 27 juin

Ain

7 juin : Ambérieu en Bugey - Lab01
12 juin : Jujurieux - Mairie
26 juin : Montluel - Pépinière Nov&Co
4 juillet : Miribel (sous réserves)

Lyon (x2)

2 cycles : Lyon Vaise et Lyon Confluence.
En partenariat avec France Travail (réservé aux demandeurs d'emploi).

Sud-ouest lyonnais

Les dates :

23 mai - Journée 1 Rontalon (Collectif du Rantonnet)
7 juin - Journée 2 Givors (Pôle Lyve)
20 juin - Journée 3 Komuna (Soucieu-en-Jarret)
4 juillet - Journée 4 : Mornant (La Coworquie)

Romans-sur-Isère

En partenariat avec France Travail (réservé aux demandeurs d'emploi).

Nord Ardèche

Le cycle sera condensé sur trois journées.

Journée 1: 23 mai à la Ressourcerie d'Activ'Emploi à Annonay
Journée 2: 4 juin à l'Eclosoir à Bourg Argental
Journée 3 : 20 juin au Point Commun à Tournon sur Rhône

Grenoble

Jour 1 : 12 juin
Jour 2 : 20 juin
Jour 3 : 25 juin
Jour 4 : 9 juillet

Pays voironnais

Jour 1 : 30 mai
Jour 2 : 6 juin
Jour 3 : 20 juin
Jour 4 : 4 juillet

De nombreux autres acteurs peuvent aussi vous aider à passer de l’idée au projet, contactez-nous pour qu’on vous tuyaute 🙂.

En attendant, nous vous conseillons vivement de vous informer et faire connaissance avec de premiers outils du créateur d’entreprise sociale en participant à l’une de nos réunions d’information « Outille-toi ! » qui sont organisées régulièrement dans la région.

Ils soutiennent le cycle Lance-toi !

Préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole de Lyon
Logo du Département de l'Isère
Pays Voironnais
Fondation Ceetrus
Terre d'initiatives solidaires

Cet accompagnement est co-financé par l’Union Européenne dans le cadre du FSE